Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Joffrin Immobilier, Agence immobilière PARIS 75018

Gilbert Peyre, artiste électromécanomaniaque à la Halle Saint-Pierre

Publiée le 29/01/2017

 

Poésie, fantaisie mais aussi belle leçon de recyclage et de créativité revivifiante, voilà les émotions qui attendent les visiteurs qui franchissent, nombreux, les portes de la Halle Saint-Pierre pour découvrir l’exposition de Gilbert Peyre au nom quasi éponyme, puisque l’artiste se dit lui-même « électromécanomaniaque ». Mais quelle est la signification de ce mot étrange qui, à lui seul, nous entraîne dans l’imaginaire ingénieux d’un homme parfaitement autodidacte ?

Gilbert Peyre commença par fabriquer des jouets articulés qu’il vendait aux Puces et trouvèrent leur public, permettant à l’artiste de s’installer dans une petite boutique de Montmartre avec scie et tournevis, ses premiers outils. Electromécanomaniaque, c’est le mot qui définit le mieux cette œuvre minutieuse et fragile composée d’éléments hétéroclites et de rebuts de la technologie que l’artiste accumule dans son atelier et qu’il extrait un peu au hasard pour en faire d’étranges créatures animées. L’exposition « L’électromécanomaniaque » rassemble donc des œuvres créées des années 1990 à aujourd’hui, dont un grand nombre d’entre elles sont nées pour des spectacles. Cette présentation de son oeuvre n’est pas une première et Gilbert Peyre avait déjà investi la Halle Saint-Pierre il y a environ quinze ans. Le revoilà donc avec cette exposition qui se révèle comme une performance où bruit et musique ont leur place, et qui témoigne du talent singulier d’un artiste bricoleur. A découvrir (si ce n’est déjà fait) !

 

« L’électromécanomaniaque » - Exposition de Gilbert Peyre

Jusqu’au dimanche 23 avril – Tous les jours de 11h00 à 18h00. Les samedis de 11h00 à 19h00 et les dimanches de 12h00 à 18h00.

Halle Saint-Pierre

2, rue Ronsard à Paris 18 arrondissement.

 

Comment s’y rendre ?

En métro : lignes 2 (stations Anvers et Barbès-Rochechouart) et 4 (station Barbès-Rochechouart)

En Vélib’ : station place Saint-Pierre, face au 8 rue Tardieu et au 25 rue de Clignancourt à Paris 18ème arrondissement.

 

 

Notre actualité