Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Joffrin Immobilier, Agence immobilière PARIS 75018

Réservez dès aujourd’hui une bouteille du prochain cru du Clos Montmartre !

Publiée le 21/04/2016

 

En attendant la 83e édition de la Fête des vendanges de Montmartre, qui se déroulera du 5 au 9 octobre 2016, le comité des fêtes et d’actions sociales du lieu vous propose d’acquérir d’ores et déjà vos (bonnes) bouteilles du cru 2015 en primeur, et ce à un tarif préférentiel : 45€ au lieu de 50€. Certes, ça fait cher le verre de gros rouge mais l’idée demeure sympathique : qui suspecterait, dans le monde, qu’une vigne produit du vin en plein Paris ? D’autant que cette vente se fait au bénéfice des œuvres sociales de la Butte.

Un village populaire. Depuis toujours.
Depuis les temps immémoriaux la colline de Montmartre fut un lieu de culte et de pèlerinage même si l’église actuelle, dédiée à saint Pierre, fut consacrée en 1147, ce qui en fait l’un des plus anciens édifices religieux de la capitale. Qui fut rapidement rejoint par un couvent de Bénédictines, fondé par Louis VI, qui assurèrent le développement de l’endroit. Au XVIIIe siècle, les pèlerinages se firent plus rares et Montmartre se transforma en humble village de paysans et de vignerons, très fréquenté par le populaire coutumier de ses cabarets situés hors de l’octroi. Cependant, le XIXe siècle fut celui de l’explosion démographique puisque Montmartre comptait alors près de 40 000 habitants. Puis l’annexion en 1860 d’une partie de la commune lors de la formation des huit nouveaux arrondissements parisiens (le reste revint à la ville de Saint-Ouen), allait peu à peu conduire à la réhabilitation des lieux tandis que l’installation de peintres en faisait le point de rendez-vous des artistes.

Le retour de la vigne par volonté municipale.
Et pour en revenir au nectar des Dieux, Montmartre, à l’instar de l’ensemble de la couronne parisienne, a toujours compté de nombreux vignobles (les monastères y étaient très présents…) et la ville de Paris eut à cœur, alors que l’expansion immobilière du lieu avait fait disparaître la treille, de replanter quelque 2000 pieds de vigne dans l’entre-deux-guerres. Et depuis lors, le Clos Montmartre est pressé dans les sous-sols de la mairie du 18e arrondissement. A boire sans modération (vu la quantité produite, les risques restent minimes…).

 

Pour en savoir davantage sur la Fête des vendanges de Montmartre, cliquez ici.

Notre actualité