Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Joffrin Immobilier, Agence immobilière PARIS 75018

L'actualité de CENTURY 21 Joffrin Immobilier

Profitez de la baisse des taux d’intérêt pour acheter !

Publiée le 12/01/2016

 

Alors que le petit monde de la finance et de l’immobilier s’inquiétait il y a quelques mois d’un risque de surchauffe des taux d’intérêt pour les emprunts, les deux derniers trimestres de 2015 et ce début de 2016 ont plutôt confirmé une stagnation voire une légère baisse du prix des crédits avec un taux moyen de 2,20%.

Des différences notables selon les régions et la durée du prêt.
Évidemment, selon la durée de remboursement choisie par l’acquéreur, les taux d’intérêt présentent de réelles différences avec un coût singulièrement avantageux pour les emprunts sur 15 ans ; des disparités notables que l’on retrouve également d’une région à l’autre. Cependant, si on se réfère à la moyenne, on constate que même les prêts sur 25 ans ont connu ces derniers mois un net recul de leur taux d’intérêt. Une situation qui devrait par ailleurs perdurer tant que l’inflation reste à ses plus bas niveaux comme c’est le cas actuellement. Pour résumer, tous les spécialistes s’accordent à prévoir une stabilité de ces bas taux pour le premier semestre 2016 tout en se montrant circonspects pour la fin de l’année.

Le moment ou jamais d’acquérir son logement !
Une conjoncture qui devrait donc encourager les locataires et les primo-accédants à sauter le pas pour acquérir leur résidence principale d’autant que les nouvelles conditions du prêt à taux zéro le rendent disponible pour davantage de Français. De surcroît, en dépit d’une progression significative du nombre des transactions immobilières en 2015, les prix n’ont pas flambé, notamment à Paris. Et, enfin, il semble que les banques aient recouvré une plus large marge de manœuvre et accordent plus facilement des prêts de longue durée. A ce propos, et si vous êtes déjà propriétaire et que vous avez contracté votre emprunt il y a plusieurs années déjà, il peut être rémunérateur de prendre rendez-vous avec votre banquier pour envisager une renégociation de son taux, ou même de faire jouer la concurrence…

 

Notre actualité